01 44 50 39 93

Haut

La mixité facteur de performance de l’entreprise : existe-t-il un leadership féminin ?

Femmes et managers / Mixité en entreprise  / La mixité facteur de performance de l’entreprise : existe-t-il un leadership féminin ?

La mixité facteur de performance de l’entreprise : existe-t-il un leadership féminin ?

La féminisation dans les plus hautes instances de l’entreprise est en marche. Les entreprises ont compris que les plus performantes d’entre elles sont celles qui font de la mixité, facteur de compétitivité, de créativité et de développement durable, un réel enjeu.

Mais existe-t-il un leadership au féminin ? Les femmes ont-elles des compétences managériales différentes des hommes ?

 

Oui, il existe un leadership féminin…

Toutes les études récentes montrent que les femmes ont un management plus humain, participatif, fédérateur et intuitif. Les femmes ont à cœur de prendre en compte les intérêts de chacun. Elles ont un très fort niveau d’exigence pour elles-mêmes et pour les autres. Selon Mc Kinsey*, cinq des neuf comportements de leadership qui affectent positivement la performance de l’entreprise seraient plus souvent appliqués par les femmes : le développement des autres, la définition des attentes et la reconnaissance, l’exemplarité, l’inspiration et la prise de décision participative. Les hommes seraient plus à l’aise dans la prise de décision, le contrôle et la mise en place d’actions correctrices

En contrepartie les femmes se sentent plus à l’aise dans l’opérationnel que dans la tactique et la politique. Elles n’ont pas le goût du pouvoir et poursuivent davantage l’atteinte des résultats que leur propre mise en avant, scellant par là ce fameux plafond de verre qui les empêche de monter aux niveaux les plus hauts.

 

C’est ce qu’ont compris les entreprises qui ont développé des programmes à l’attention de leurs femmes managers. La mixité est désormais l’une des 10 priorités stratégiques pour 57% des entreprises françaises. Les thèmes les plus souvent abordés dans ces programmes : l’importance des réseaux, l’urgence pour les femmes de prendre leur place et de se mettre en avant dans leur cadre professionnel, la nécessité qu’elles deviennent actrices de leur carrière (ne pas attendre que l’on vienne les chercher, demander ce qu’elles veulent), qu’elles apprennent à gérer leur équilibre vie personnelle/vie professionnelle.

 

Mais s’il y a un bien un leadership féminin, celui-ci n’est pas réservé qu’aux femmes. Certains hommes – les jeunes en particulier – apprécient aussi ce type de management.

Si l’on démontre aujourd’hui des compétences différentes entre les hommes et les femmes, elles ne sont pas figées. Car c’est bien les stéréotypes qui conditionnent les rôles sociaux de chacun. Les hommes et les femmes ont les mêmes potentiels mais des croyances différentes issues de ces stéréotypes, et les croyances, cela se travaille. Ateliers conférence à destination de l’ensemble des managers, formations, mentoring, coaching des femmes sont autant d’outils faciles à mettre en place pour mettre en lumière et corriger les croyances limitantes des femmes au service de la performance de l’entreprise.

* Women matter – Mc Kinsey
No Comments

Votre commentaire