01 44 50 39 93

Haut

Candidates à la présidentielle : à quand la parité?

Femmes et managers / Actualité  / Candidates à la présidentielle : à quand la parité?

Candidates à la présidentielle : à quand la parité?

Dans un livre qui vient de paraitre, Frédérique Matonti analyse les raisons du déficit de femmes  en politique et à fortiori à l’élection « suprême » …  ( 2/11 candidats).

( Le Genre Présidentiel- La Découverte)

Le vote sur la parité en 2000 a encouragé certaines femmes à se lancer en politique notamment pour des mandats locaux, mais n’a pas réussi à inverser la tendance et les stéréotypes associés à ces fonctions…

En effet, l’histoire nous montre que depuis la Révolution Française, c’est à dire le début des assembles représentatives, les règles du jeu politique ont été fixées par les hommes et les fonctions, les mandats occupés par ceux-ci.

Quelles croyances collectives se cachent derrière cela ? :  une vision caricaturale et archaïque du « Masculin ».

 

– L’homme parle fort et a une grosse voix.
L’homme serait-il un meilleur orateur ? Il ose plus faire entendre sa voix. Il n’hésite pas, ne se pose pas de question. Et c’est par des discours, par des prises de parole, des prises de position, qu’il s’impose.
Brigitte Grésy dans son « Petit traité contre le sexisme ordinaire » l’a bien compris :
« Prendre la parole quand on est une femme est un impératif catégorique. Il ne faut jamais céder sur le fait de se faire entendre. Il faut travailler la prise de parole »….

 

– L’homme décide et lui seul, a de l’autorité.
IL est le chef ses armées. Par cet attribut « premier guerrier parmi tous », il incarne l’autorité naturelle et la capacité à décider.

 

– Enfin, en France, les candidats restent dans un schéma classique de modèles sociaux.
L’image du couple ou la femme est dédiée à la carrière politique de son mari perdure. Les candidats de nouvelle génération diffèrent en cela de deux façons, l’un avec une femme de 20 ans de plus que lui mais qui se consacre à la vie politique de son mari et l’autre, Benoit Hamon qui a une femme qui travaille et qui le revendique.

Ainsi, du chemin reste à parcourir.

On pourrait faire le même constat en management dans les entreprises.
C’est pour ces raisons que travailler le Leadership, la prise de parole, le «personal Branding » demeurent des sujets fondamentaux pour les femmes. C’est ce qui leur permettra d’atteindre la parité aux plus hauts niveaux.

C’est le défi à relever pour la Génération Y.

A lire aussi ….

http://www.leparisien.fr/politique/parite-en-politique-les-femmes-entre-stereotypes-et-autocensure-08-03-2017-6743856.php

http://www.liberation.fr/debats/2017/03/15/2017-le-retour-du-genre-ideal_1555932

No Comments

Votre commentaire